Ce site autorise trois méthodes de navigation dans les BD : La barre de défilement horizontale, les flêches gauche et droite, et glisser (drag) dans la BD.

Le Déni de Hitler BD par Stuart McMillen.Une image en noir et blanc dans la nuit, l'obscurité. Image de couverture du Déni de Hitler. Des jeunes gens courent le long d'un barrage, sautant et se sauvant à toutes jambes. Parodie d'une couverture d'album de Killing Joke.En 2015, une action globale pour stopper le changement climatique parait inconcevable. En réalité, le monde ne fait que tempérer l'augmentation des émissions de CO2 liées à la consommation d'énergies fossiles. Le déni climatique règne en maître.En 1938, une action globale pour stopper le nazisme allemand était inconcevable. En réalité, le monde ne faisait que tempérer l'expansion du Parti Nazi. Le déni de Hitler régnait en maître.Beaucoup d'entre nous, aujourd'hui, imaginent que le monde s'est précipité pour stopper Hitler aussitôt qu'il a representé un danger. En fait, Hitler était clairement et indéniablement un danger depuis une bonne dizaine d'années quand la France et le Commonwealth Britannique lui ont déclaré la guerre en Septembre 1939.Les actions de Hitler ont gagné en force et en brutalité, pendant que le monde restait les bras croisés. Les preuves s'accumulaient clairement au fur et à mesure que la menace de Hitler devenait de plus en plus évidente.L'évidence de cette menace s'accumulait comme l'eau derrière un barrage : Le volume d'eau gonflant, sans altérer la résistance de la structure qui le contient. L'inertie est une force puissante.Le (alors) simple député Winston Churchill avertit de la menace de Hitler dès 1935. Ignoré ou ridiculisé par beaucoup, il continua à mettre en garde contre Hitler, bien qu'il soit tenu éloigné du Cabinet par le premier Ministre Conservateur, Neville Chamberlain.Beaucoup d'arguments furent donnés pour ne pas agir. “C'est trop cher !” “C'est trop violent !” “Pourquoi serions nous les premiers à agir ?” “Sommes nous sûrs que cela arrive vraiment ?”Ces arguments de 1930 sont les mêmes que ceux qui, aujourd'hui, s'opposent à la lutte contre le changement climatique. La résistance du barrage reste inentamée..alors que l'inévitable pression de l'eau monte régulièrement derrière la paroi.La ligne de résistance est tenue par ceux dont l'interêt est que les choses ne changent pas. Ils encadrent le débat par des affirmations et un langage qui servent leurs opinions. Et nous donnent un choix d'options restreint sur ce qui est “possible” et sur ce qui est “impossible”.Aujourd'hui, la plupart de nos dirigeants dans le monde proposent des cibles de réduction de CO2 qui permettent au “business” de continuer “as usual” (comme d'habitude). Ils proposent des solutions “réalistes” qui ne modifient en rien le statu quo.Ils proposent des solutions “réalistes” qui réchaufferont certainement la planète, et endommageront la vie sur Terre telle que nous la connaissons.Comme ceux d'Adolf Hitler en été 1939, leurs plans détestables jouiront d'une immunité diplomatique totale.Winston Churchill savait que la solution “réaliste” qui ne s'opposait pas au statu quo britannique..allait permettre aux nazis de Hitler de conquérir l'Europe. C'était un résultat “réaliste” qu'il n'était pas prêt à tolérer.Churchill savait que des demi-mesures “réalistes” ne seraient pas suffisantes. Au lieu de “faire de son mieux” et d'échouer..Churchill savait que le monde devait faire ce qui était nécessaire pour stopper Hitler.Churchill recadra le débat, et donc recadra ce qui était “réaliste”. Il recadra ce qui était “possible” et ce qui était “impossible”.Le barrage de l'inaction parait aussi solide que d'habitude..le barrage de l'inaction retient l'eau aussi efficacement que d'habitude....jusqu'à la fin, au moment où il explose.Le déni de Hitler par les britanniques prit fin en Septembre 1939 quand l'Allemagne nazie envahit la Pologne. Tout changea du jour au lendemain.Les britanniques entamèrent une guerre totale contre l'Allemagne nazie. Ils jetèrent toutes leurs forces économiques, industrielles et scientifiques pour gagner la guerre, et battre Hitler.Avec la rupture du barrage de la résistance..toute l'energie, toutes les solutions, qui avaient été retenues par le barrage..se sont précipitées en avant dans un déluge d'action.Des sacrifices ont dûs être faits par tous les membres des nations Alliées, pour nourrir l'effort de guerre,..mais les planificateurs s'assurèrent que tous les citoyens aient assez de nourriture et de ressources pour mener une vie décente dans des limites réalistes.La consommation civile totale de nourriture, de matériels et de pétrole chuta pour nourrir l'effort de guerre..mais le filet de sécurité du rationnement permit aux plus pauvres d'avoir une ration alimentaire plus importante que d'habitude.L'écart entre les riches et les pauvres fut délibérément réduit, pour favoriser la solidarité, qui était cruciale pour la victoire.Le rationnement fut à la fois efficace et populaire, avec des citoyens prêts à faire passer l'interêt collectif avant leur interêt personnel.La guerre totale contre l'Allemagne nazie paraissait inconcevable quelques mois seulement avant qu'elle ne débute..et pourtant le déni de Hitler disparut instantanément, comme s'il n'avait jamais existé.L'interêt à long terme prévalut, malgré les considérables souffrances du court terme. La société fit face collectivement contre l'ennemi commun. Et gagna.La génération des années 1940 sacrifia temporairement son confort et son mode de vie..pour que ses descendants n'aient pas à supporter tout le poids d'un monde régi par le Fascisme. Tout être vivant aujourdhui est bénéficiaire de leur sacrifice.Parce qu'ils n'ont pas seulement “fait de leur mieux”, mais qu'ils ont fait ce qui était nécessaire pour réussir.Aujourd'hui notre génération ignore égoistement les besoins de ses descendants.Notre refus arrogant d'agir pour stopper le changement climatique rappelle étrangement le déni de Hitler à l'été 1939.KEELING MONTRE LA MONTEE DU CO2 ATMOSPHERIQUE. FORMATION DU GIEC. PROTOCOLE DE KYOTO. SOMMET DE PARIS.Quand notre barrage va t il exploser ?

Supportez mes BD qui n'ont pas d'équivalent. Devenez un sponsor régulier via ma campagne Patreon. Supportez mes BD par un versement mensuel. Voulez vous plus d'infos ? Regardez ma video de 3 minutes !

Commentaires

duc sabine

6 February 2016

oui j adhere ! encore !

Name *
Email *
Message *